DEMI-FINALES                              Le Musée du Château….

Et on arrive aux demies, avec nos espoirs de titre avec Camille Serme et Grégoire Marche  mais aussi des joueurs d’Egypte, du Pays de Galles, d’Angleterre, des Etats-Unis et de la Nouvelle-Zélande.

Et ouf, on est de retour en 5 jeux gagnants…

Open de France 2019 : SEMI-FINALS

[1] Camille Serme 3-0 [5] Hania El Hammamy (Egy)                    11-4, 11-7, 11-8 (35m)
[3] Joel Makin (WAL) 3-2 [6] Gregoire Marche             8-11, 6-11, 11-6, 11-7, 11-7 (95m)
[3] Amanda Sobhy (USA) 3-1 [2] Sarah-Jane Perry (ENG)  15-13, 11-5, 5-11, 11-6 (46m)
[2] Paul Coll (Nzl) 3-0 [5] Zahed Salem (Egy)                               11-9, 11-5, 11-8 (40m)

FULL DRAWS  LIVE SCORES WATCH LIVE

Le Mot de Philippe Signoret

La panthère a bondi hier soir dans la cour du Château des grands ducs. Opposée à Hania El Hammamy que l’on surnomme  « la Gazelle », Camille  a pris à la gorge la jeune égyptienne, championne du monde junior.

Dès l’entame du match, la Cristolienne a mis un rythme que je n’ai pas l’habitude de voir. En confiance avec ses nouvelles qualités physiques et une préparation estivale très exigeante, elle a joué non seulement la tactique parfaite pour maîtriser son adversaire, mais a pu aller chercher les superbes amorties de l’égyptienne.

C’est dans très peu d’occasions que Camille a laissé à son adversaire la possibilité de jouer son jeu.
Elle a très bien alterné les coups d’attaque, notamment en volées, amorties, Kill, double-mur…, Hania a eu beaucoup de mal à lire le jeu de notre française mais a souvent aussi été confronter à sa précision.
La copie aurait été parfaite si l’intensité mise par Camille ne lui avait pas coûté par moment, entraînant, par des trous de concentration, quelques fautes non provoquées.
Mais la saison ne fait que commencer et le travail au quotidien va lui permettre de progresser sur ce point.
La jeune égyptienne, attendue comme la grande relève mondiale pour un pays qui rafle tous les titres, n’a jamais abdiqué et c’est tout à son honneur. On la sentait en embuscade, prête à profiter des moindres signes de faiblesses de la N°3 mondiale. Pourtant touchée physiquement par le rythme de la française, elle a su dans le 3ème jeu rester en contact au score et mettre la pression sur les épaules de Camille.
Respect pour cette jeune très grande Championne qui aura dans tous les cas réalisé un mois de septembre impressionnant, et ne devrait pas tarder à rentrer dans le Top 10 mondial.
Camille affrontera en finale, pour son 1er Open de France, l’américaine Amanda Sobhy. Leurs matches sont toujours très serrés et vont souvent au bout du suspens.
La récupération sera une des clefs…